«

»

Crest 26400 : Le Bouffon Masqué , « ça pète les plombs » humour politique!

14 411 vues
Ajoutée le 9 mai 2016

Salut à toi Grand Seigneur de Crest
Toi t’es un gars en qui j’crois qui crée du concret
Dans notre belle ville de Crest grâce à nos vieux tuyaux

Nota pour comprendre hors de la  Drôme…

Compte rendu de la réunion publique du 3 mars

Salle comble jeudi 3 mars dernier à Crest pour échanger sur la question du plomb dans l’eau du robinet de la ville bordée par la Drôme. La Drôme est une rivière symbole de la dépollution en France. 

Le collectif d’usagers de l’eau du robinet de la ville – formé en octobre 2015 suite à l’intoxication d’un enfant, il réunit plusieurs dizaines d’usagers aujourd’hui – organisait une réunion publique afin d’informer, de débattre, de mobiliser et de répondre aux questions des habitants de la ville pour que la qualité de leur eau du robinet redevienne une priorité de la Mairie.
L’atmosphère était sérieuse, voir studieuse. Plusieurs médias étaient représentés. Les échanges avec le public et les témoignages d’habitants ont rendu manifeste le manque d’information sur la question et la déception d’avoir vu la question du plomb dans les canalisations publiques de la ville apparaitre puis disparaitre à plusieurs reprises des priorités de la municipalité. 
Dans la salle des Acacias ce soir là, plusieurs personnes avaient fait le déplacement avec leurs enfants, parfois leurs petits enfants. Essentiellement habitants de Crest, la question de la situation des villages alentours a été évoquée. Mais c’est la situation de Crest ville de 8 000 habitants dont 1/3 du réseau de canalisations public contient encore du plomb (selon les indications verbales de la mairie) – qui mobilisait ces habitants ce soir là. La plupart avait entendu parler du sujet par des tracts, des courriers ou du bouche à oreille de voisinage. Plusieurs personnes ignoraient que des analyses gratuites étaient proposées par la Mairie. A part les membres du collectif, personne ne savait vraiment ce que la mairie rend public et ce que la mairie retient en matière d’information sur ce sujet. 
Plusieurs personnes s’accordaient sur le fait que le manque de transparence sur le sujet est plus efficace pour inquiéter que pour rassurer les habitants.
L’importance de la distinction entre taux de plomb dans l’eau (dont certains résultats d’analyses peuvent être consultés ici) et dans le sang (plombémie), la distinction entre canalisations publiques et privées, un aperçu des problèmes de santé liés au plomb ainsi que les différentes sources d’exposition au plomb ont été évoqués dans la discussion

 

Le collectif a  rappelé que la mairie s’est longtemps basé sur le taux de plomb au 2ème jet alors que c’est le 1er qui fait foi. Le Maire de Crest a enfin admis la norme officielle au conseil municipal du 22 février 2016 (soit 18 ans après la promulgation en 1998 de la norme de 10 ug/l de plomb dans l’eau, avec une entrée vigueur en 2013) ! A ce jour le site internet de la ville n’a toujours pas été corrigé. Idem pour les courriers de retours d’analyses envoyés aux usagés qui en ont fait la demande.
Rappelons que l’eau du robinet est réputée non-potable si le taux de plomb est supérieur à 10 ug/l au 1er jet.

Voici un document PDF qui récapitule quelques informations de base sur le plomb dans l’eau et notre collectif.

Source : https://duplombdansleau.wordpress.com/

Au sujet de l'auteur

Médias Citoyens Diois

Lien Permanent pour cet article : http://mediascitoyens-diois.info/2016/05/crest-26400-le-bouffon-masque-ca-pete-les-plombs-humour-politique/

Laisser un commentaire