«

»

Romeyer 26150 : Raymond Biglia, maire et vice-président de la Communauté des Communes du Diois est décédé…

Raymond Biglia, maire de Romeyer, nous a quittés..

Il y avait foule ce matin à 10 heure à la cathédrale de Die. 400 personnes se pressaient, Maires des communes Dioises, élus municipaux de Romeyer, élus associatifs du Diois, amis, voisins et  famille…

 

Raymond Biglia, maire de Romeyer depuis 2008 s’est éteint dans la nuit du 13 au 14 février à l’âge de 72 ans, après de longs mois d’un courageux combat contre le cancer. Il était également vice-président de la Communauté des Communes du Diois depuis 2014 en charge des finances, des programmes de développement et de l’économie.

Si la vie l’avait détourné de sa première vocation (l’enseignement), il ne regrettait pas ce parcours qui l’avait conduit vers d’autres nombreuses expériences professionnelles et associatives.
Après l’École Normale, Raymond Biglia avait passé un diplôme de l’école supérieure des affaires de Grenoble. Il avait mené l’essentiel de sa carrière professionnelle dans le secteur bancaire. Il fut plusieurs fois responsable d’agence, mais aussi impliqué dans l’organisation générale (marketing, informatique). A la fin de sa carrière il s’occupait de la mise en commun des moyens informatiques des nouvelles technologies au sein de la Caisse Régionale du Crédit Agricole.
Raymond Biglia a également très actif sur le plan associatif notamment dans le foot et la boule lyonnaise. Il avait été d’ailleurs président pendant de nombreuses années de l’association dioise et fondateur de l’école de la Boule Dioise. Une façon de retrouver son engagement pour la transmission de ce sport aux jeunes générations.
Natif du Sud de la Drôme (Tulette), il avait adopté Romeyer en épousant une fille du pays, Colette Viret. Raymond Biglia avait une fille (née d’un premier mariage) et deux petites-filles.
Raymond et Colette étaient revenus vivre au pays à l’âge de la retraite.
Loin d’une retraite inactive, Raymond s’était consacré à sa commune, chef de fil d’une équipe municipale qui avait remporté l’élection municipale de 2008 au premier tour. Très attaché à des valeurs humanistes (un respect profond pour l’Homme), le sens du collectif et de l’intérêt collectif, Raymond Biglia voulait faire de sa commune de 216 habitants : « un village où il fait bon vivre », « une vraie commune avec sa vie sociale » et « non pas une banlieue résidentielle de Die ».
Avec son équipe, il a œuvré dans ce sens pour à la fois préserver le cadre de vie mais aussi développer un village qui se veut accueillant. Outre les projets sur le cadre de vie (eaux, assainissement, enfouissement des réseaux électriques), d’urbanisme (mise en place du PLU), rénovation de logements municipaux, il avait avec son équipe (et la mairie de Die) initié le projet de micro-centrale hydroélectrique sur la conduite d’eau de la ville de Die. Un projet qui a été inauguré l’an dernier. D’autres projets étaient sur le point de démarrer : réfection de la traverse du village et création d’un cœur de village, l’amélioration de la salle des fête … C’était aussi une méthode de travail qu’il avait impulsé, faîte de transparence, de délégation et de respect des uns et des autres.
En 2014, il avait rejoint l’équipe de l’exécutif de la communauté de communes du Diois. Vice-président, il était en charge des finances, des programmes de développement (LEADER, programme régionaux), de Biovallée, et de l’Espace Culturel (avant de céder cette compétence à Marylène Moucheron en octobre dernier) et de la culture (compétence transférée en octobre à Daniel Fernandez). Il avait alors repris la compétence de l’économie. A la CCD, Raymond Biglia était apprécié pour le sens de son engagement, le « respect des gens » et une volonté d’aller toujours de l’avant, son esprit au service de l’intérêt collectif et du territoire.
Sa dernière intervention, il l’avait faite lors des vœux le 31 janvier. Déjà hospitalisé, il avait présenté ses vœux par vidéo, chacun espérant alors le revoir bientôt.

Die ce jour en recueillement

« Né le 10 janvier 1945, Raymond est une personnalité passionnée, accueillante et généreuse. Sérieux et très lié à son territoire, alors que le travail de maire est souvent ingrat et aride » : décrira le sous préfet de Nyons en responsabilité ce jour en l’absence de sous préfet à Die.

Alain Matheron, Pt de la Communauté des Communes du Diois louera : « une lumière qui s’en va…   Plus ta présence est forte, plus ton absence est grande. Chaque obstacle est l’occasion d’aller plus loin disais tu …

Ta trithérapie (chimio-engagement-amitié), t’a permis de tenir. Mon traitement disais tu, permettra de sauvez d’autres personnes. Ton engagement pour le bien commun, réfléchi, organisé, exigeant, toujours en recherche, toujours en alerte, nous a tous touché… Tu étais aussi exigent avec toi qu’avec les autres…Quand nous parlerons chiffres, nous penserons à toi,  quand nous parlerons procédure européenne, nous penserons à toi, quand nous chercherons une solution équilibrée, nous penserons à toi,…»

Sa femme Collette parlera : « des petits bonheurs quotidiens… et de leurs 50 ans de mariage ce 26 juin dernier. Ce que tu as semé autour de toi…germera chez d’autres…de sa patience et générosité ». Les adjoints de la municipalité de Romeyer évoqueront : « une personne qui n’aimait pas se mettre en avant…Un homme sensible à tout ce qui se passe dans le monde, attentif aux autres, rassembleur, rigoureux et désintéressé… »

Raymond Biglia restera, pour ceux qui l’on fréquenté, un homme de qualité, passionné et respectueux des idées des autres…aimant et aimé.

« Nous l’avons fréquenté souvent dans les Comités Leader Européens qu’il présidait, par sa présence dans les associations (il avait présenté sa micro-centrale hydraulique aux Rencontres de l’Ecologie à Die), ses apports au Conseil Local de Développement du Pays Diois, nous présentons nos respectueuses condoléances à sa famille. Restera pour nous un humaniste épris du bien commun.  Et une générosité contagieuse ». Cl.Ve.

Les obsèques ont eu lieu ce vendredi 17 février 2017, à dix heures en la cathédrale de Die, suivies de l’incinération à Valence. ( Ni fleurs ni plaques) . Une collecte aura lieu au profit du centre Léon Bérard. Inhumation de l’urne le samedi 18 février 2017, à dix heures au cimetière de Romeyer. Condoléances sur registre.

MCD avec https://fr-fr.facebook.com/Ville.de.Die/

Au sujet de l'auteur

Médias Citoyens Diois

Lien Permanent pour cet article : http://mediascitoyens-diois.info/2017/02/romeyer-26150-raymond-biglia-maire-et-vice-president-de-la-communaute-des-communes-du-diois-est-decede/

Laisser un commentaire