A noter dans vos agendas :  Mercredi 27 septembre 2017

Assemblée Générale de l’Association Biovallée

Secrétaire Général

Association Biovallée®

Ecosite – 96 ronde des alisiers – 26400 EURRE

Tél : 04.26.52.11.22 Port : 06.78.86.23.28

« La Biovallée, un projet global et ambitieux de territoire écologique » : 6ème téléconférence TEPOS

Conjuguer ambition énergétique et cadre de vie (c) Biovallée

Le mardi 17 novembre de 12h à 13h, la Biovallée est intervenue pour la sixième téléconférence Web destinée aux élus et à leurs collaborateurs qui recherchent des références et des pratiques concrètes pour avancer dans leur transition énergétique territoriale.

Avec les témoignages de :

  • Jean-Marc Bouvier, vice-président de la Communauté de communes du Val de Drôme et référent Biovallée en charge de l’énergie
  • Magalie Vieux-Melchior, directrice du pôle environnement de la Communauté de communes du Val de Drôme

Animateurs : Yannick Régnier et Esther Bailleul, respectivement responsable de projets et chargée de mission énergie et territoires au CLER, animateurs du réseau Territoires à énergie positive.

 

Retrouvez l’enregistrement complet de la téléconférence Web en cliquant sur l’image ci-dessous :

 

Un projet d’éco-territoire de référence

Issue d’une collaboration entre collectivités datant des années 1990 pour sauvegarder la rivière Drôme, la Biovallée porte depuis plusieurs années un projet de territoire global, notamment soutenu par la Région Rhône-Alpes sur 2009-2014 : faire de cette vallée rurale de 55 000 habitants une référence nationale en matière de développement durable.

Membre fondateur du réseau TEPOS et lauréate TEPCV, la Biovallée a perçu l’énergie comme un enjeu majeur de son projet, formalisé dans le scénario Biovallée 2040. Pour atteindre son ambition de devenir un territoire à énergie positive à horizon 2040, la Biovallée met en place des actions concrètes depuis 2010 (agriculture biologique, plan de rénovation du logement, soutien aux écoactivités…) et développe sa propre expertise de développement local.

Les acteurs du territoire (collectivités, associations, entreprises) échangent et coopèrent au sein de l’association Biovallée, créée en 2012 et qui rassemble maintenant plus de 100 adhérents.

La Biovallée® (Drôme) adhère à une démarche globale et ambitieuse de projet de territoire écologique.

Composée de 4 Communautés de communes et 102 communes de la vallée de la Drôme, la Biovallée® couvre un tiers de la superficie du département de la Drôme. Le grand projet de ce territoire est de devenir la référence nationale en matière de développement durable et même un modèle de développement humain écologique alternatif. Cette vallée est riche de ses ressources naturelles et génère une biomasse avec une biodiversité quasiment unique au niveau européen à cette échelle.

L’initiative est soutenue par la région Rhône-Alpes, le département de la Drôme et l’ADEME. Les politiques publiques et les initiatives citoyennes vont s’articuler autour de trois axes majeurs :

  • aménager un territoire de référence,
  • développer économiquement la région grâce aux bioressources et écoactivités,
  • accueillir des activités de recherche et de formation.

L’ambition du projet de territoire

Le pari est de préserver ces ressources tout en les utilisant pour satisfaire les besoins premiers de la population : eau potable, alimentation, logement, énergie, santé, qualité de vie sociale et culturelle… Les objectifs de l’union de ces communautés de communes, matérialisés le 8 octobre 2010 par un protocole d’accord, sont ambitieux :

  • l’agriculture biologique représentera 50 % des terres agricoles ;
  • les restaurations collectives devront consommer  80 % de produits locaux et biologiques d’ici 2015 ;
  • engagement à utiliser une énergie locale, propre et raisonnée (100 % d’énergies renouvelables pour les ménages en 2020) ;
  • réduction de 50 % des déchets acheminés aux centres de traitement ;
  • fin de l’urbanisation des zones agricoles dès 2015 ;
  • développement dès 2011 des formations de haut niveau dans le développement durable.

Les communes ont par ailleurs chargé le bureau de conseil INDDIGO de préparer différents scénarios de prospective à l’horizon 2040. Ce travail en cours de réalisation invite les habitants de la Biovallée® et les étudiants de la junior entreprise Idées Territoires à faire valoir leurs observations et à co-élaborer cette feuille de route.

Des actions concrètes pour le développement local

Ces objectifs ont été traduits dès 2010 en actions concrètes : conseils aux particuliers désireux d’économiser leur énergie, de se lancer dans l’écoconstruction ou la production d’énergie, bonifications aux installations d’énergies renouvelables, aide au lancement d’activités de culture biologique…

Les premiers investissements soutenus par le projet sont sortis de terre : réhabilitation thermique du centre du Martouret à Die, construction d’une salle de conférence et aménagement d’un écoquartier de 80 logements à Loriol…

Pour répondre à l’objectif de réduction de la consommation d’énergie, Biovallée© a mis en place un plan de rénovation énergétique des bâtiments avec l’opération DORéMi (Dispositif Opérationnel de Rénovation de la Maison Individuelle).

En outre, un programme de soutien aux écoactivités a été lancé. Une volonté à l’origine de l’écosite du Val de Drôme à Eurre, parc d’écoactivités situé sur l’ancienne base de travaux de TGV.

Un partenariat entre Mairie-conseils et le Réseau TEPOS

Rencontres TEPOS Biovallée 2012

Photo : Accueil des participants des 2è rencontres nationales « Énergie et territoires ruraux, vers des territoires à énergie positive », dans la Biovallée en 2012.

Mairie-conseils et le CLER, Réseau pour la transition énergétique, conjuguent leurs moyens pour donner à entendre le témoignage d’élus et de techniciens qui, dans leurs territoires, se sont engagés dans une démarche de Territoire à énergie positive, fondement de leur projet de développement local.

Yannick Régnier

http://www.territoires-energie-positive.fr/territoires/bonnes-pratiques/la-biovallee-r-drome-