Juin 22 2017

Saoû chante Mozart … A la lumière de Mozart….

Seul festival français consacré à Mozart, « Saoû chante Mozart » berce notre été en Drôme depuis 1989. Outre une qualité musicale irréprochable que l’on doit notamment à Philippe Bernold, président délégué et chargé de la programmation, il se déploie dans des lieux choisis pour leur beauté et leur sérénité (nature, châteaux…). Il se veut aussi non guindé, privilégiant la convivialité. Du 1er au 18 juillet, « la lumière de Mozart » – thème 2017 – se répand de valence à Nyons.

Un thème on ne peut plus pertinent pour parler du génial compositeur : « Ce dernier s’est en effet illustré par la clarté, la transparence, en un mot par la luminosité du langage auquel il doit sa célébrité », souligne Philippe Bernold

Pour le servir, des interprètes internationalement connus : Philippe Cassard, Franck-Emmanuel Comte, François Chaplin, le Concert de l’Hostel Dieu, Karine Deshayes, le quatuor Debussy – qui, lui-même, préside aux destinées du festival ardéchois « Cordes en ballade », etc.

«Saoû chante Mozart» couvre tout le territoire qui détermine trois temps forts : début de festival en Drôme septentrionale avec des 1ers prix du conservatoire de Paris et un concert d’orchestre avec un concerto pour piano qui s’annonce comme le fil rouge du festival sur la durée (l’ambition est de donner l’intégrale des 27 concertos sur plusieurs années) ; au milieu, l’on retrouve les fameux concerts de Saoû (+ Crest) entre vieilles pierres et arbres centenaires ; enfin, la Drôme du Sud.

Points importants à noter, la réduction des tarifs, un pass tous concerts et des conditions particulières accordées aux habitants de Saoû.

Le programme

3 concerts sous le signe de la jeunesse avec des étudiants du CNSM de Paris entourés de leurs maîtres, 3 lieux «initiatiques» : le 1er juillet à 20h au prieuré de Manthes, le 2 juillet à 16h en l’église de Moras-en-Valloire et à 18h30 en l’église d’Anneyron.

Le 3 juillet à 20h, église Notre-Dame d’Etoile-sur-Rhône, «pleins feux sur le violoncelle» avec François Salque (accompagné par la pianiste Claire Désert). Au programme : 7 variations sur « Bei Männern, welche liebe fühlen » (« La flûte enchantée » de Mozart) par Beethoven ; sonate en ré majeur op. 58 de Mendelssohn ; sonate Arpeggione D. 821 de Schubert.

Le 6 juillet à 20h, église Ste-Catherine de Valence, : Philippe Cassard, et l’orchestre des Pays de Savoie.Au programme : prélude de « Capriccio » op. 85 de Richard Strauss ; concerto pour piano K 488 en la majeur (n° 23) de Mozart ; symphonie n° 89 en fa majeur de Haydn.

Le 7 juillet à 20h, église St-Sauveur de Crest, «Clair-obscur» par Karine Deshayes (soprano) & Quatuor Debussy. Au programme : quatuor à cordes K 168 et plusieurs airs de concerts et d’opéra (« Le Nozze di Figaro ») de Mozart ; plusieurs lieder de Schubert.

Le 8 juillet à 17h30, église de Saoû, «Carte blanche à Karine Deshayes», accompagnée par le pianiste François Chaplin. Au programme : plusieurs œuvres de Fauré ;  lied « Ridente la calma » et air de concert « Chi sa, chi sa, qual sia » de Mozart ; plusieurs morceaux de Brahms ; et « L’invitation au voyage, Extase, Phidylé » de Duparc.
A 21h, on sort place des Cagnards pour un «Mozart au clair de lune avec Baptiste Trotignon» (piano).

Le 9 juillet à 20h, château d’Eurre à Saoû, les concertos pour piano volume 2 par F. Chaplin & Quatuor Debussy. Au programme : concerto pour piano K 413 en fa majeur de Mozart, Quatuor à cordes en fa mineur op. 95 de Beethoven ; concerto pour piano K 414 (n° 12) en la majeur de Mozart.

Le 10 juillet , on s’oxygène en forêt de Saoû : 15h balade musicale & pédagogique avec le concours des écogardes, 18h30 «Mozart’s greatest hits» par Romain Leleu (trompette) et l’Ensemble Convergences.

Le 12 juillet à 20h, temple de Montmeyran, Chouchane Siranossian (violon), Astrig Siranossian (violoncelle) et Nathanaël Gouin (piano). Au programme : sonate pour piano et violon en ré majeur K 306 , Trio en ut majeur K 548 pour violon, violoncelle et piano de Mozart ; Duo en ut majeur MH 335 arrangé pour violoncelle et violon de Michael Haydn ; Variations pour piano en fa mineur Hob. XVII : 6 de F.-J. Haydn ; Fünf Stücke im Volkston Op. 102 de Schumann.

Le 16 juillet à 20h, château de Grignan, Anne Queffelec (piano) et l’Orchestre régional Avignon-Provence. Au programme : symphonie n° 85 « La Reine » de Haydn ; concerto pour piano « Jeune homme » (n° 9) K 271 et symphonie n° 41 K 551 « Jupiter » de Mozart.

Le 17 juillet à 20h, église St-Vincent de Nyons, «Carte blanche à Franck-Emmanuel Comte» qui vient avec son Concert de l’Hostel Dieu. Ajoutez Heather Newhouse (soprano), Majdouline Zerari (mezzo-soprano), Hugo Peraldo (ténor), Romain Bockel (baryton) et Guillaume Olry (basse). Au programme : Stabat Mater de Pergolèse.

Le 18 juillet à 20h, château de Suze-la-Rousse, «Bernold & friends»… une tradition du festival qui rend encore plus amical le festival. Ses amis de ce soir-là étant Wouter Vossen (violon), Marc Coppey (violoncelle) et Jean-François Heisser (piano).
Au programme : des Trios de Haydn ; sonate pour violoncelle et piano n° 4 en ut majeur op. 102 de Beethoven ; rondo en la mineur K 511 pour piano et sonate pour violon et piano de Mozart ; Trio op. 63 pour flûte, violoncelle et piano de von Weber ; ouverture des Noces de Figaro pour flûte, violon, violoncelle et piano de Mozart/Hummel.

Billetterie

04 75 41 00 18

saouchantemozart.com

réseaux France Billet, et Concert Classic

offices de tourisme de Crest, Dieulefit, Etoile-sur-Rhône, Grignan, Montélimar, Nyons, Porte de DrômArdèche, Valence

Lien Permanent pour cet article : http://mediascitoyens-diois.info/2017/06/saou-chante-mozart-a-la-lumiere-de-mozart/

Laisser un commentaire