«

»

14 députés élus « La République En Marche » (LREM ) quittent le navire Wauquiez… à la dérive !

Conseil régional Auvergne-Rhone-Alpes, Laurent Wauquiez : « Ici, ce n’est pas Paris qui pollue ». Le président de région est toujours aussi malsain..

La première assemblée plénière du conseil régional après les élections législatives était attendue comme le loup blanc. La majorité de Laurent Wauquiez allait-elle être ébranlée par le tsunami En Marche sachant qu’un certain nombre d’élus régionaux issus notamment des rangs centristes (MoDem surtout) se sont présentés et souvent élus sous les couleurs du président de la République, ce qui n’est pas vraiment la tasse de thé du président de Région.

Les amateurs de sensations fortes en auront été pour leurs frais même si le groupe centriste a modestement fait entendre sa petite musique lors du vote sur le compte administratif. En aparté, Laurent Wauquiez explique qu’il n’y a pas de « recomposition politique à la Région. »

« Chez nous ajoute-t-il, ce n’est pas Paris qui pollue, la majorité régionale est très soudée même si chaque groupe a sa sensibilité mais on est bien loin de l’image pitoyable que donne l’Assemblée nationale. Il y aura un vice-président MoDem à la place de Patrick Mignola. ». Soit!

Le Ceser ( conseil économique et social) sort les griffes

La recomposition de l’exécutif interviendra donc en septembre pour remplacer les vice-présidents et présidentes fraîchement élus députés. D’ici là, les vacances aidant, ce sera silence radio.

En revanche et contrairement aux usages, le Ceser (conseil économique et social) souvent bienveillant sur les actions de la Région s’est montré particulièrement virulent lors de l’examen du compte administratif. Ce document un brin rébarbatif exige selon la présidente du Ceser, Sybille Desclozeaux, « franchise et transparence […] afin d’avoir un dialogue fluide entre les deux assemblées. » « Or, a poursuivi la présidente du Ceser, la remise des documents en butée des délais légaux ne participe pas à cette exigence. »

Après cette première flèche, l’opposition de gauche n’avait plus qu’à embrayer. Cécile Cukierman (PC/Loire) juge ce compte administratif « illisible » et dévastateur pour les « emplois associatifs », et Jean-Charles Kohlhass (Écologistes/Rhône) estime que le bilan qualitatif de ce document « est loin d’être glorieux […] il aboutit à la suppression de 1 000 emplois dans la culture et le monde associatif. » Jean-François Debat (Ain) au nom du groupe socialiste et apparentés pointait « beaucoup de com’, des choix violents pour les plus modestes et beaucoup d’enfumage. »

Ce compte administratif qui valide une baisse de 6 % des dépenses de fonctionnement soit une économie de 130 millions et qui prétend consacrer 868 millions d’euros à l’investissement a en revanche reçu un accueil bienveillant du Front national qui s’est abstenu lors du vote. Wauquiez va-t- il donner des garanties (et des postes )  à l’ Extrême Droite à la rentée…On s’attend au pire !

14 députés élus « La République En Marche » (LREM ) quittent le navire Wauquiez.

14 députés Ce ne sont pas moins de 14 députés issus des rangs du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes qui ont été élus « La République En Marche » (LREM ). Il s’agit de Xavier Breton (LR/Ain), Olga Givernet (En Marche/Ain), Hervé Saulignac (PS/Ardèche), Marjolaine Mounier (EM/Isère), Olivier Véran (EM/Isère), Dino Cinieri (LR/Loire), Isabelle Valentin (LR/Haute-Loire), Jean Pierre Vigier (LR/Haute Loire), Laurence Vichniesvky et Michel Fanget (MoDem/Puy-de-Dôme), Patrice Verchère (LR/Rhône), Patrick Mignola (EM/Savoie), Emilie Bonnivard (LR/Savoie), Martial Saddier (LR/Haute-Savoie). Tous aux abonnés absents Aucun député nouvellement élu n’était présent, hier, à Lyon pour l’assemblée plénière du conseil régional. L’organisation des commissions au Palais-Bourbon les a mobilisés toute la journée, bien loin des contingences régionales. Compte administratif : le compte n’y est pas Le compte administratif a été adopté par 101 voix (alors que la majorité absolue est de 103 voix), 46 abstentions et 40 voix contre. La majorité met sur le compte des absents cette adoption étriquée.
MCD

Au sujet de l'auteur

Médias Citoyens Diois

Lien Permanent pour cet article : http://mediascitoyens-diois.info/2017/07/14-deputes-elus-la-republique-en-marche-lrem-quittent-le-navire-wauquiez-a-la-derive/

Laisser un commentaire