Juil 28 2017

Bourdeaux 26 : 29ème Festival « Nouvelles du Conte » …

Festival Nouvelles du Conte en Pays de Bourdeaux

 Du vendredi 28 juillet 2017 au samedi 12 aout 2017

Spectacles, scènes ouvertes, ateliers amateurs, randonnées contées….« Nouvelles du conte » en pays de Bourdeaux du 28 juillet au 12 août 

C’est un festival qui fait son bonhomme de chemin, bien qu’il ne soit pas tout jeune. Il a déjà 29 ans, le bougre ! Vous seriez étonné de voir à quel point les contes on prit le pouvoir dans cette contrée isolée du tumulte des vents, le pays de Bourdeaux. J’ai failli commencer cet article par, «Il était une fois», bien que, en vérité, les contes commencent rarement comme cela. C’est pure invention, celle des enjoliveurs, ou autres Disney qui ont prit le parti de vous perdre dans le labyrinthe qui mène au pays des merveilles. Non, un conte commence beaucoup plus souvent par: «C’était il y a bien longtemps…» ;
Mais qu’est-ce qu’un conteur, exactement? Un pont entre nos mondes? Un chroniqueur de nos vies ordinaires enjolivées? Conter une histoire est plus qu’un art, c’est une manière de nous faire lâcher prise, comme quand nous n’étions pas plus haut que trois pommes. Rappelez-vous le croquemitaine, on croyait le voir tapis sous le lit…
Au fond le conte n’a pas d’autre rôle que celui de nous libérer de nos peurs, de notre quotidien, qu’il soit pesant ou frustrant, joyeux ou aliénant. Le conteur (ou la conteuse) sait capter ces moments où nous sommes justes disponibles, ou notre esprit est suffisamment ouvert pour accueillir celui qui transmet de génération en génération un savoir ancestral, «l’art de raconter des histoires.»

Le sort des migrants à l’heure du conte

Mais les contes servent aussi à mettre en lumière des moments de vie voulus ou subits, des événements suffisamment graves pour que l’histoire les inscrivent dans la pensée universelle. Les journalistes parlerons de faits de société, les conteurs évoquerons un drame humain. Cette année « Les nouvelles du conte » ont choisit de mettre en lumière une histoire bien réelle et d’actualité, celle des migrants. Il en meure chaque jour. Mais que restera-t-il de cet exode, en plus du récit des livres d’histoire, pour témoigner de leur périples et de leurs périls? Sûrement des chansons et des contes…
Les passeurs de mots du grand festival du conte dans la région vous raconterons tout ça du 28 juillet au 12 août, en pays de Bourdeaux, pour la 29eme édition des «Nouvelles du conte».
Plus de détails ? Le site officiel du festival

Joël
Ferme des Magnats, Château de Poët-Célard, Bergerie de Peyrache Bouvières
 26460 – BOURDEAUX

 

Lien Permanent pour cet article : http://mediascitoyens-diois.info/2017/07/42060/

Laisser un commentaire