Oct 25 2017

Plus de 200 manifestations pour sauver les associations, ce 18 octobre « journée noire »…

 

 

Bonjour à tous,

Mercredi 18 octobre, plus de 200 mobilisations ont été organisées dans toute la France dans le cadre de la première journée « noire » des associations.

Face à la suppression des contrats aidés, la mobilisation a été forte à Paris avec un rassemblement de plus de 200 personnes devant le Panthéon où des salarié.e.s en contrat aidé, des représentant.e.s d’associations ou collectifs, et des élu.e.s se sont exprimé.e.s devant les personnes et médias présents. Le rassemblement s’est terminé en déposant le « cercueil des emplois aidés » devant le Panthéon sur lequel des fleurs ont été déposées.

 

 

De nombreuses mobilisations ont eu lieu de partout en France, parmi elles :

  • Metz où la MJC (Maison des jeunes et de la Culture) des Quatre Bornes était fermée, drapée de noir, et plus largement ce sont les 250 MJC de Lorraine qui étaient invitées à participer à cette journée noire ;
  • Nantes où le Collectif inter-associations a coordonné plusieurs actions tout au long de la journée ;
  • Saint-Etienne, les salariés, bénévoles et administrateurs de l’Espace Boris Vian ont décidé de fermer l’Espace toute la journée…

Vous trouverez sur cet article un recensement des différentes mobilisations dont nous avons eu échos (l’article se complète en fonction des remontées d’informations).

Vous avez organisez ou participez à une mobilisation ? Vous avez déjà planifié la suivante ? Désormais vous pouvez remplir ce formulaire de description de votre mobilisation afin que nous puissions montrer l’ampleur de cette journée et des suivantes.

La mobilisation c’est aussi sur internet que ça se passe avec deux possibilités d’actions pour mettre en avant nos revendications :

Notre appel « Non à l’immense plan social sur les emplois aidés » a été signé par plus de 4 900 personnes dont plus de 1 050 organisation en quelques jours seulement.

Une plateforme est disponible en ligne pour envoyer un courriel à votre député.e. Rapide et efficace pour interpeller nos parlementaires 

Une nouvelle journée « noire » est prévue le 10 novembre

La journée du 18 octobre n’est qu’un premier pas, car beaucoup d’associations ne comptent pas en rester là et préparent déjà des actions pour le mois de novembre et dans la durée.
La seconde journée « noire » des associations est prévue le vendredi 10 novembre, en coordination avec d’autres mouvements, avec une mobilisation qui s’amplifie. Alors gardez vos banderoles, chemises noires, pétitions, affiches, tracts, cercueils…et préparez la prochaine journée noire !

Nous restons en lien pour la suite des événements.

A très bientôt,

L’équipe du Collectif des Associations Citoyennes

 

 

 

 

Facebook

 

 

Twitter

 

 

Email

 

 

Internet

 

 

LES MOBILISATIONS DU 18 OCTOBRE, JOURNÉE NOIRE DES ASSOS

Celles dont nous avons eu l’info, bien d’autres ont eu lieu ce jour sombre…

[pour nous informer, remplissez ce petit questionnaire ou écrivez-nous à : contact@associations-citoyennes.net]

 

Un début de revue de presse :

Presse nationale :

Presse régionale :

 

NATIONALMercredi 18 octobre Journée noire des associations !! Mobilisation de toutes les assos sous des formes libres et variées (fermeture, ouverture partielle ou  complète mais avec une signalétique de grève ou de journée noire, morte… avec explications). Des regroupements unitaires sont proposés : à Paris – 18h au Panthéon (voir ICI) ; à St-Étienne – 12h place J Jaurès ; au Mans – 17h à la Préfecture ; à Nantes – 15h Place du commerce ; à Chambéry – 10h Maison des Associations ; à St-Denis – 12h devant la mairie ; à Bordeaux – 10h ciné Utopia

A Rennes, Lille, Marseille, sur le Plateau des 1000 vaches (Creuse)…, des mobilisations ont eu lieu le mercredi 18 oct, même si nous n’avons pas encore les précisions. En plus des détails donnés ci-dessous, les 250 radios de la coordination nationale des radios associatives (CNRA) ont été invitées à relayer sur leurs ondes localement les mobilisations, avec une journée entièrement dédiée pour RFPP (radio fréquence Paris pluriel) et la Clé des ondes (à Bordeaux) + des annonces sur Prun’ (à Nantes), Radio activ’ (101.9 FM à Langueux – 22).

 

Photo Jean-Charles Olé pour Vosges Matin

88 – ÉPINAL – Grand Est – Le Centre Léo Lagrange  (M.J.C. et Centre Social) ne choisissons pas la grève ce 18 octobre (car la fermeture du Centre un mercredi pour ne pas pénaliser les familles et les enfants adhérents) mais souhaite interpeller fortement l’opinion et les institutions ainsi que ses adhérents, bénévoles, administrateurs, partenaires… a tous elle propose : « 11h30 : RDV devant le Centre Léo Lagrange pour nous préparer +Départ du défilé sous forme de marche funèbre + Fin du défilé devant le Centre Léo Lagrange, où nous nous allongerons comme morts  + 14h : RDV à la Préfecture pour remettre au Préfet l’appel [lire ICI]  cosigné avec les autres fédérations d’éducation populaire. Pour le défilé, tous en noir avec banderoles, accessoires ou animations mortuaires ». VOIR ICI. Contact : direction@centreleolagrange.fr

Retour sur le 18 oct : Après un défilé en musique ce mercredi matin autour du centre Léo-Lagrange, le collectif s’est rendu à la préfecture des Vosges où une délégation a été reçue à 16h par le directeur de cabinet du préfet. Lire article de Vosges Matin ICI.

 

46 – CAZILLAC – Occitanie – L’association Multi-Rencontres du Rionet, Centre Social et Culturel, adhérent à la fédération des Centres Sociaux, à la fédération des crèches du Lot (ACEPP 46) et à l’ACEPP nationale, a répondu hier le 18 oct à l’appel du CCAC et a organisé une journée noire. Les salariés et les bénévoles, vêtus de noir, ont échangé le matin et le soir, aux heures d’accueil et de départ, avec les parents des crèches et de l’accueil de loisirs. Des flyers expliquant la situation de l’association face à l’annonce de la fin des emplois aidés ont été distribués (LIRE ICI). Les parents ont tous été invités à signer la pétition en ligne sur le site du CAC. Nous avons reçu un excellent accueil de la part des familles. Nous réfléchissons donc à une prochaine démarche de plus grande envergure ! Contact : rionet@wanadoo.fr

46 – FloiracLe Centre social et culturel Le Rionet s’est mobilisé le mercredi 18 octobre. L’équipe s’est habillé en noir, a réalisé des banderoles, a contacté la presse, a envoyé des mails de sensibilisation a ses contacts, a distribué des tracts et échange avec les familles. Le sujet a aussi été abordé en AG.

 

57 – METZ – Grand Est – La MJC des 4 Bornes a décidé de fermer la Maison des Jeunes et de la Culture de Metz le Mercredi 18 octobre 2017 – La MJC était donc fermée au public, et l‘ensemble de nos activités (ateliers, association hébergée, mercredi périscolaire) ont été annulées. Une série d’actions symboliques ont également été mises en place par l’équipe de la MJC tout au long de la journée (Pétition, questionnaire en direction des Habitants, drapeau noir à l’entrée…). La Fédération Régionale a lancé le mouvement, suivi par plusieurs MJC de Metz : MJC Borny, MJC Metz Sud, MPT Woippy… Contact : direction@mjc4b.fr

57 – DIEUZE – la MJC Centre Social Jacques Prévert a organisé une journée noire en s’habillant en noir et habillant le couloir de la MJC en noir et distribution de tracts en mobilisant les usagers et ses adhérents.

 

12 – RODEZ –  OccitanieLe club Rodez – asso Oc’live (salle de concert / pôle création) a affiché la couleur ce mercredi 18 octobre, c’est la Journée « Noire » des associations, pour dire NON à l’immense plan social sur les emplois aidés et s’opposer à la précarisation généralisée du travail associatif !!! « Pour l’occasion, notre vitrine s’est drapée de noir... et oui l’association Oc’live créée il y a plus de 7 ans s’est développée grâce à ces dispositifs. Sans cela le CLUB ne serait certainement pas ce qu’il est devenu aujourd’hui et n’aurait pas créé 5 emplois (CDI) de permanents pérennes. » – Voir le facebook ICI.

 

44 – NANTES – Pays de Loire – Le Collectif inter-association Nantes coordonne plusieurs actions le mercredi 18 oct, dans le cadre du mercredi noir des associations : Matin actions dans les onze quartiers de Nantes, à partir de 10h30 / Rdv à 12h30 pour un pique nique sur les bords de l’Erdre (près du cours des cinquante otages) / 13h30 à 14h30 action surprise / 15h action place du commerce. Contact : collectifinterassonantes@gmail.com

La radio nantaise Prun’ a décidé de relayer la mobilisation sur son antenne tout le mercredi 18 oct, le message suivant sera donc diffusé toutes les 30min environ : « Aujourd’hui, mercredi 18 octobre, Prun’ répond à l’appel du collectif des associations citoyennes et se mobilise contre les décisions politiques remettant en cause le modèle associatif Français. L’exemple récent du gel des contrats aidés touche au moins une association sur trois. Clubs de sport, aides sociales, projets culturels ou radios associatives, tous participent à l’intérêt général. Si vous aussi, vous pensez que les associations sont nécessaires, rdv sur : www.associations-citoyennes.net

Un mouvement de grève des associations a été acté pour le 8 novembre par le collectif inter-associatif de Nantes. Décision qui fait suite à  la manifestation du 4 oct devant la préfecture de Nantes pour symboliser la mort des emplois aidés et un clash la veille avec le sous-préfet en charge de la politique de la ville. Lire ICI. Le maire de Nantes, a apporté son soutien aux associations : un vœu sur les contrats aidés a été soumis au vote du conseil municipal, vendredi 6 oct.

 

77 – SEINE ET MARNE – Ile de France – Le Collectif des assos citoyennes du 77 (CLAC 77) organise le lundi 16 octobre à 18h une mobilisation et conférence de presse à la maison de quartier de la ferme du Buisson – voir l’événement ICI.

PONTAULT COMBAULT (77) – la MJC Boris Vian  est mobilisés et affiche la journée noire dans sa structure « associations en colère, MJC solidaire » le 18 octVoir ICI

 

 

71 – CHALON SUR SAÔNE – Bourgogne-France-Comté – Le 18 oct : Mercredi noir au planning familial de Chalon sur Saône .« Tout le monde a entendu parler du Planning familial. Savez vous que l’antenne de  Chalon sur Saône est en danger ? Affiliée au Mouvement Français pour le Planning Familial, c’est une association féministe et d’éducation populaire qui a pour projet de développer la santé sexuelle par les activités de son Établissement d’Information de Conseil Conjugal et Familial (EICCF). Nous sommes la seule association du Planning familial sur la Bourgogne Franche-Comté –  Les subventions baissent drastiquement et si nous n’arrivons pas à récupérer un financement pour l’emploi aidé, c’est l’avenir même de l’association locale qui est remis en question – Contact : planningfamilial71@orange.fr

 

69 – LYON – Auvergne-Rhône-Alpes – Le Centre Social et culturel de Champvert, Lyon 9eme, s’est fortement mobilisé pour la journée noire des association le 18 oct : panneaux affichés sur le grillage du centre, bandeaux de couleurs vives pour chacun.e des 20 salarié.e.s, permanence de renseignement sur l’action sur le principe de l’action et les conséquences de l’arrêt des contrats aidés en interne. Concrètement pour le CSC de Champvert, cette année, c’est 6 contrats CUI en moins : moins de stabilité pour nos équipes d animateurs, mois de formation de ceux ci, moins de cohérence pédagogique dans nos différents centres de loisirs… »nous protestons autant pour cela, que pour la brutalité de la décision qui n a pas permis d’anticiper ce grand changement – nous protestons car ce n’est pas reconnaître notre travail quotidien d’accompagnement de jeunes adultes dans les savoirs faire professionnels, savoirs faire techniques et dans l estime d’eux-même que  leur apporte leur travail quotidien auprès d’enfants…« .  Contact : cschampvert.culture@gmail.com

 

42 et 43 – LOIRE et HAUTE LOIRE – Auvergne-Rhône-Alpes  -La Fédération nationale des centres sociaux (FCSF) en concertation avec les fédérations départementales, a déployé une énergie considérable pour faire entendre la voix des centres sociaux sur les contrats aidés. Cela s’est traduit par des échanges et interpellations de la FCSF, du SNAECSO et de l’ACEPP en direction des cabinets du Premier Ministre et de la Ministre du travail. Localement, le réseau 42-43 des centres sociaux s’est employé à analyser les répercussions qu’une telle réforme pourrait avoir en terme d’impacts sociétaux et économiques. La fédération est également signataire d’une interpellation à mobilisation le 18/10 à 12h place Jean-Jaurès, plus collective portée par les Fédérations de Jeunesse et d’Éducation Populaire de la Loire. Contact : contact@fcs4243.fr

Plus de 300 personnes se sont rassemblées ce mercredi 18 octobre pour exprimer leurs colères face à la suppression des contrats aidés. 89 postes sont menacés dans les centres sociaux fédérés 42 43  au 1er septembre 2017 soit 17% des salariés (Plus d’infos ici). Les associations d’éducation populaire (centres sociaux et socio-culturels, amicales laïques, associations rurales, centres de loisirs, associations de développement local..) et leurs fédérations (fédération des centres sociaux, réseau des MJC, Francas, Ligue de l’enseignement, JPA, Léo Lagrange…) ont manifesté place place Jean Jaurès (St Étienne) tout l’après-midi. Portage de paroles, match de foot pour faire gagner l’éducation populaire affichages de slogans, animations musicales, tambours… ont ponctué l’après-midi.   Le Centre Social Le Babet a mobilisé pour cet évènement ses Salariés + bénévoles + administrateurs + adhérents. Les infos sur le site de la Fédération des centres sociaux de Loire et Haute-Loire : http://loire-hauteloire.centres-sociaux.fr/2017/10/19/mobilisation-du-18/

SAINT-ETIENNE (42) – L’Espace Boris Vian, ses salariés, ses bénévoles, ses administrateurs, ont décidé de s’associer à ce rassemblement du 18/10 au titre de centre social associatif impacté par la suppression des contrats aidés. Il sera donc entièrement fermé au public ce jour-là et n’assurera aucun service à la population : pas d’accueil périscolaire le matin, pas de récupération à 11h30 dans les écoles, pas d’accueil d’enfants le mercredi après-midi, pas de permanence téléphonique ni physique du public. Il appelle ses adhérents et usagers à se retrouver à 11h15 pour accompagner les salariés et bénévoles jusqu’à la place Jean Jaurès de St Étienne. Contact : lespace.boris.vian@gmail.com

BRIOUDE (43) L’association la Clef se drape de noir le mercredi 18 octobre . « Nous suivons ainsi l’appel du Collectif des Associations Citoyennes « Mercredi 18 octobre : la journée noire des associations ». Nous n’acceptons pas de faire le deuil. C’est pour cela que nous vous invitons à une réunion d’information et d’échanges sur l’avenir de La Clef le mercredi 15 novembre à 18h au café 53 rue La Pardige, à Brioude ».

54 – LORRAINE – Grand Est – La FRMJC de Lorraine invite ses 200 MJC à participer à la Journée Noire des Associations – pour l’essentiel les MJC ne fermeront pas leurs portes aux publics et adhérents mais entreront dans une démarche d’explication de la situation en affichant le tract « Attention nos maisons en périls« . Contact : contac@frmjclorraine.org

 

19 –  TULLE / CORRÈZE – Nouvelle Aquitaine – Le collectif interassociatif de corréze organise un rassemblement le 18 octobre place gambetta de Tulle de 11h à 14h, avec les assos « la trousse corrézienne (avec des journaux), l’asso « air de jeux » (avec des jeux et un mégaphone), « à bicyclette » (avec des bicyclettes), le « KCT » (avec un kayak dans la fontaine !), « Rouletaplume », « Le battement d’ailes » (avec des légumes), « Hortiphonie », « Grive la braillarde » (avec des banderoles), la tente de « l’OCCE », « Peuple et Culture », Bram FM et RGB (avec des micros)…  + Happening prévu à 12h30. La veille, mardi 17 oct, le collectif rencontrait le Préfet pour demander un états des lieux et un dialogue.

 

76 – ROUEN – NormandieMobilisation d’un collectif d’associations situé sur les quartiers prioritaires des Hauts de Rouen. Ces associations réclament une table ronde avec tous les partenaires publics locaux (Préfecture, Département, Métropole, Ville, CAF) pour examiner la situation catastrophique des associations qui œuvrent dans ces quartiers. Actions menées et en cours : une conférence de presse le 2 octobre (voir ici le dossier de presse) – une pétition en cours – un courrier à l’adresse de la préfecture la semaine du 16/10 – la participation à la journée nationale du 18/10 sous plusieurs formes. Contact : comitedecoordination@outlook.fr

 

67 – STRASBOURG – Grand Est – Alsace Nature et Alsace Mouvement associatif organisent un pique de solidarité avec le secteur associatif, mercredi 18 oct de 12h à 14h place de la République à Strasbourg – Voir l’événement Facebook ICI.

Schiltigheim (67) – Mercredi 18 octobre, l’association Desclicks – L’informatique Solidaire fermera symboliquement ses portes en signe de protestation contre la suppression sauvage des contrats aidés ; elle adaptera également ses présences en ligne.

LORENTZEN (67) – L’association d’éducation à la nature et à la culture « La grange aux Paysages » qui est basée en Alsace bossue est en grève le 18 oct dans son intégralité (administrateur, bureau et l’équipe de salarier). Cette grève est contre : -La mort à petit feu des associations ! -la baisses des subventions -la suppression des emplois aidés.

 

29 – DOUARNENEZ – Bretagne – Le  collectif des association Douarnenistes propose pour ce mercredi 18 oct : Distribution de tracts « soutien aux 80 salariés de Douarnenez » en fin de mâtinée [les tracts en question sont assez provocateurs puisqu’ils interpellent le lecteur du coin en lui annonçant la fermeture prochaine d’une usine avec 80 postes qui vont être supprimés … avant d’expliquer que le nombre de postes est bon mais dispersé entre les différentes asso locales et sur 3 mois, ce sont les contrats aidés – Lire ICI] + 18 H Kerharo  la fanfare de Kermarron + 20h  la fanfare reuz bonbons jouera au Club + A 20h45 prise de parole avant le film au ciné Le Club

 

29 –  BREST –  Bretagne – Collage d’affiches des emplois aidés portés disparus dans Brest le 9 octobre par le collectif des associations de Brest les CAE « Disparus »:  des affiches (que l’on pouvait prendre au premier abord pour l’appel à l’aide d’une famille désespérée par la disparition d’un proche) sur fond orange qui ne passent pas inaperçue… Et c’est bien le but. Des visages et un nom apparaissent. Mais en y regardant de plus près, toutes les personnes en photo ont en commun d’occuper ou d’avoir occupé un emploi aidé. Ces emplois que le Gouvernement est en train de réduire de 40%. Voir article ICI

 

49 – ANGERS – Pays de la Loire – Au programme de la soirée du 18 oct : 18h – Porteur de parole et rassemblement à l’angle rue Lenepveu et place du ralliement. 19h- Assemblée Générale à la bourse du travail pour definir les actions nouvelles à entreprendre pour continuer le combat. Lire ICI le tract de mobilisation. Appel à l’initiative du COLSA 49 (Collectif des Salariés Associatifs) et Front social Angers. Contact : 49colsa@gmail.com

 

73- CHAMBÉRY – ARA-  Cap à Gauche, membre du CAC, appelle à un rassemblement ce mercredi 18 octobre à 10h00 à la Maison des Associations de Chambéry, suivi d’une conférence de presse relative à la suppression des contrats aidés à laquelle nous convions les associations et les services concernés de l’État ou territoriaux. LIRE ICI Contact : chamberycapagauche@orange.fr

16 – BARBEZIEUX-ST-HILAIRE – Nouvelle Aquitaine – Le centre socioculturel du barbezilien s‘habillera de noir mercredi 18 oct  avec des notifications diverses et variées (en colère, pas d’accord,etc…). Il incitera les associations à le rejoindre lors d’un repas partagé sur la place du marché (entre 12h et 14h) ouvert à la population pour échanger sur cet état de fait.

 

68 – MULHOUSE – Grand Est – La Maison de la Citoyenneté Mondiale de Muhouse fermera ses locaux le mercredi 18 octobre pour dire NON à l’immense plan social sur les emplois aidés !. Elle organise une conférence presse le mardi 17 octobre à 11 heures, au  Restaurant Solidaire « La Table de la Fonderie » au PAX,  54, rue de Soultz à MULHOUSE -BOURTZWILLER, à laquelle toutes les associations et organisations qui le désirent sont invitées à participer. Pour toute info complémentaire contacter la Coordination MCM : 03 89 33 97 86 – mcm.arso@wanadoo.fr

 

63 – THIERS – ARA – L’Épicerie Solidaire & Anti-gaspi De Thiers organise mercredi 18 oct un rassemblement dans son épicerie solidaire de 14h à 16h30. La baisse du nombre des contrats aidés décidée par le gouvernement met en péril l’existence de l’Épicerie, ne comptant actuellement plus que 3 salariées sur 5, dont 2 terminant leur contrat le 1er mai 2018. « En effet, malgré une équipe solide de bénévoles donnant sérieusement la main tous les jours de la semaine, une telle structure ne saurait fonctionner sans salarié.e.s. Avant de faire toutes les demandes de subvention possibles pour nous permettre l’embauche de deux salarié.e.s en CDI,  nous alertons l’ensemble de la population ainsi que les pouvoirs publics sur les conséquences désastreuses qu’aurait la fermeture de cet établissement qui permet depuis 9 ans aux citoyen.ne.s à faibles revenus de se nourrir correctement tout en luttant contre le gaspillage alimentaire. » Contact : Katia Rolland – katiarolland1960@gmail.com – voir événement Facebook ICI

 

33- BORDEAUX – Nouvelle Aquitaine – Dans le cadre de l’appel national de nombreuses fédérations à organiser une « journée noire des associations » le 18 octobre à 10h, le Collectif bordelais des Associations Excédées invite tous les acteurs associatifs, structures, syndicats à participer à un rassemblement et une conférence de presse au ciné Utopia (salle de la cheminée) pour protester contre le gel des emplois aidés et les attaques régulières qui sont faites à notre secteurs (événement facebook ICI).  « Nous vous invitons également à signer l’appel que nous avons rédigé : https://framaforms.org/signataire-de-lappel-d… »Plus d’infos ICI

La radio associative La Clé des Ondes qui diffuse en Gironde (90.10 FM ou lacdo.org) depuis 36 ans en portant la voix des sans-vois, s’associe pleinement à a journée noire des associations le 18 oct en consacrant sa journée d’antenne à mettre en avant les nombreux dégâts qu’engendre cette décision gouvernementales LIRE ICI le détailcontact : la.cdo@wanadoo.fr

33 -MERIGNACL’Association Tournesol – Centre social et Culturel du Burck ont fermé le Centre social et culturel le 18 octobre, les portes étaient drapées de noires et l’affiche du message transmis.

75- PARIS – Ile de France –de nombreuses associations (du 18ème, 11ème…) se mobilisent, affichent la journée noire, font grève, informent toute la journée du 18 oct et se retrouveront à 18h au Panthéon pour une action « Aux contrats aidés, la patrie reconnaissante ! ».  Appel coordonné par CAC/ Syndicat ASSO/Vent d’Assos IdF/ Couteu.ses.x et inefficaces… De nombreuses associations ont déjà annoncé leur participation à la journée noire et au rassemblement de 18h au Panthéon.

75011 – PARIS – CRAJEP IdF a organisé le 18 octobre une journée d’échange sur l’engagement politique des jeunes avec la DRJSCS. (Plus d’infos à venir)

75018 – Paris – Les centres sociaux (centre social AGO + SSBruno + diverses asso) ont organisé une ‘journée porte ouverte » pour débattre avec le public plusieurs associations ont démarré leurs activités par un temps important pour expliquer ce qui se passe. Les vitrines associatives du quartier ont été  occupées par des affiches disponibles.

72 – LE MANS – Pays de Loire Débrayages, opérations « assos mortes », grèves, actions symboliques… Sous la forme de leur choix, les associations alerteront le mercredi 18/10 journée noire, sur leur mort programmée pour souligner une nouvelle fois qu’il ne peut exister de société solidaire sans associations citoyennes ! Le CAC et le Syndicat ASSO  appellent au Rassemblement à 17h devant la préfecture du Mans ce 18 Octobre ! – voir ICI 

 

04- PEIPIN – Alpes de Haute Provence – Le Bureau de ALPE (réseau de 22 crèches associatives) a décidé de relayer l’appel du Collectif des Associations Citoyennes à une journée d’action le 18 octobre. « Une grande partie d’entre vous est, ou va être fortement touchée par la disparition ou la baisse drastique de l’enveloppe de l’aide à l’emploi. Une forte mobilisation peut porter ses fruits  : 1) Informez les parents – 2) Et/ou signez et faites signer la pétition en ligne que vous trouverez à la suite – 3) Et/ou Le 18 octobre, habillez-vous en noir pour travailler, fermez la crèche, mettez des banderoles « ... Le débat sur la loi de finance 2018 va commencer, interpellez vos députés, ce sont vos élus (proposition de courrier ICI). Ils et elles ont pour missions de « faire remonter les préoccupations des citoyens vers les centres de décision nationaux, le Gouvernement, leur parti politique et bien entendu l’Assemblée Nationale. »  – Contact : asso.alpe@orange.fr

Le 18 oct les crèches associatives et parentales d’Alpes-de-Haute-Provence se sont  mobilisées pour manifester leur désaccord face à la suppression brutale des contrats aidés : soit 49 emplois  au total pour le réseau. 80 salariées du réseau ALPE ACEPP 04 ont fait le choix de travailler de noir vêtu , environ 250 familles ont été par la même sensibilisées à cette problématique .

 

93 – SAINT-DENIS – Ile de France – En AG extraordinaire le 12 oct, la Régie de quartier de St Denis, service perso, Franciade, la CNL Floréal-Saussaie,… et d’autres, ont décidé de se mobiliser pour la journée nationale « journée noire des associations » mercredi 18/10 à partir de 12h en appelant à un « pique-nique des citoyen.ne.s et associations Debout » devant la mairie de Saint-Denis pour protester contre la baisse des subventions et la suppression de postes en emplois aidés par l’État – L’idée a émergé à l’occasion d’une assemblée convoquée pour réfléchir à la façon de s’associer, à Saint-Denis, à la Journée noire des assos décidée par le CAC appelant à un rassemblement à 18 h place du Panthéon à Paris 5e LIRE ICI. Contact : direction@rqstdenis.org

93 – Le Bourget – Le CECB a expliqué le contexte général et l’impact particulier à tous leurs élèves et parents d’élèves et réalisés des affichages sur la mobilisation. Plus d’une centaine de personnes sensibilisées.

 

59 – LILLE – Haut de France – L’ Association les Potes en Ciel – café des enfants participera à la journée noire des asso du 18 oct : « les salarié seront vêtu.e.s de noir et nous affichons vos textes pour alerter les usagers avec une entrée bordée d’un tissu noir, nous diffusons également sur facebook ». www.lespotesenciel.net

 

30 – NÎMES – OccitanieAPPEL A MOBILISATION EMPLOIS AIDES : A PLUSIEURS ON EST PLUS FORTS – Un collectif (formé de l’association Quartier Libre, le Section de Nîmes du PCF  et La ligue des droits de l’Homme section de Nîmes) invite tous les acteurs institutionnels, associatifs, politiques à se rassembler dans un vaste Comité de vigilance pour exiger le maintien des emplois aidés et la recherche des moyens permettant de les pérenniser. L’acte fondateur de ce Comité de vigilance pourrait être l’envoi du courrier préparé. Pour en débattre, rdv le 17 octobre à 19 h pour  apéro débattoir au Dynamo, 24 rue Benoît Malon à Nîmes. Contact : evevmb@yahoo.fr

 

49 – SAUMUR – Pays de Loire – L’appel à une réunion de préparation d’une action locale le lundi 16 oct au soir est signée « Université Populaire du Saumurois-CAC-Emmaüs ».
« Nous proposons d’établir publiquement les impacts locaux des suppressions d’emplois aidés sur les personnes, les assos, le territoire et demandons donc aux associations de venir préparer cet atelier (le bâtir avec elles autour de témoignages, analyses). »

 

83 – TOULON – Var – Une petite association – Association St Jacques (crèche) – qui accueille 18 enfants depuis 1986. « Nous avons 5 contrats aidés qui se terminent fin octobre et début et mi-novembre, normalement 2 doivent être reconduis ! Nous organisons une réunion avec les parents mardi 24 octobre a 18 h salle des sous-mariniers Avenue des Moulins à TOULON . Les élus et les médias sont invités.

 

58 – NEVERS – Nièvre : À Nevers, les centres sociaux regroupés sous la bannière de Médio, ont manifesté leur colère. Grèves, débrayages, actions symboliques. En photo, l’équipe du centre social Médio Banlay. Mercredi, directeurs, animateurs, tous les personnels étaient vêtus de noir en signe de protestation. « Nous avons, par exemple, des agents de service en contrats aidés. Elles assurent l’entretien des locaux. Qui le fera après ? » parole de Bernard Thiery.

 

 

31 – Toulouse – Midi-Pyrénées – DELL’ARTE et PAS SANS NOUS 31 a fermé la structure et informer de la mobilisation le public. Les impacts de la suppression des contrats aidés : perte de poste, suppressions d’activités, fragilisation encore un peu plus ! (Plus d’infos à venir)

 

07 – UZER – Occitanie Les Recycl’Arts est une recyclerie qui a 4 contrats aidés supprimés avec non possibilité de pérenniser tous ces postes remet en cause le bon fonctionnement de la recyclerie. Ainsi, elle a informé ses usagers tout au long de la journée : textes, panneaux d’information, banderoles… Les salariés et bénévoles présents portaient un brassard noir « asso en danger » + une grande banderole noire devant le magasin.

 

81 – PAYRIN AUGMONTEL – Occitanie – La crèche associative multi-accueil Los Pitchounets et les Canaillous est une structure qui accueille les petits en crèche et les plus grands au jardin d’enfants. La capacité d’accueil est de vingt enfants en crèche et de seize en jardin d’enfants. Le personnel était en noir avec un brassard en colère avec un panneau explicatif avec pétition pour soutien. L’encadrement est insuffisant : baisse d’agrément ou fermeture de la structure.

 

34 – Montferrier s/Lez – Occitanie(Plus d’infos à venir) L’association les câlins a participé à la mobilisation en étant tous en noir pour la journée.

34 – Lunel-VielMulti-Accueil Associatif « Les Bisounours » a rédigé une Lettre au Président de la République, à la Ministre du travail, au Préfet, au Député. Ils ont fait une grève de 2h le 18 octobre. L’association fait face à une réduction de l’effectif (17 places passer à 14) alors que la commune s’accroit. association les câlins

34 – Vic-La-Gardiolel’ASSOCIATION CHAPI CHAPO LES BAMBINS DE LA GARDIOLE a assuré le service minimum dans la crèche. 4 personnes à mi temps partiront d’ici 2018. « Il s’agit, précise Michèle Cabrol la directrice et l’équipe des Bambins de la Gardiole, de la suppression par l’Etat des contrats aidés. A courte échéance, si rien n’est fait pour remplacer les emplois aidés, ce sera la mort des associations dont nous faisons partie. Pour notre association, sur les quatre contrats aidés, un est supprimé au mois d’octobre, un autre en décembre. »

 

 

 

En parallèle, la fonction publique durement touchée aussi par l’arrêt des contrats aidés se mobilisent :

94 – CRETEIL – Idf –   Mobilisation de la fonction public  : Un rassemblement le 16 oct à 18h devant la Préfecture de Créteil  « POUR LE MAINTIEN ET LE RÉEMPLOI DE TOUS LES CONTRATS AIDÉS (CUI ET CAE) ET LEUR TRANSFORMATION EN EMPLOIS STATUTAIRES DE LA FONCTION PUBLIQUE. UNE DÉLÉGATION SERA REÇUE À 18H EN PRÉFECTURE. » LA FNEC FP-FO 94, LA FSU 94, LA CGT EDUC’ACTION 94, SUD EDUCATION 94 ET LE SE-UNSA 94 DÉNONCENT LA SUPPRESSION MASSIVE DE CONTRATS AIDÉS QUI VIENT D’ÊTRE DÉCIDÉE PAR LE GOUVERNEMENT : 166 000 [1] DONT 20 000 [2] DANS L’ÉDUCATION NATIONALE. Lire ICI

75- PARIS – Idf –  Mobilisation dans l’éducation nationale : Un rassemblement devant le rectorat de Paris (12bd d’Indochine 75019 : métro Pte de Pantin / tram Butte du chapeau rouge) le 18oct de 14h30 à 16h30 pour le réemploi/titularisation de tous les contrats aidés. – VSud éducation Paris appelle au rassemblement intersyndical (CGT, CNT, FO, Sud) devant rectorat de Paris en réaction à la suppression des contrats aidés. Non au plan social ! Non à la précarité ! Titularisation sans conditions de tous les précaires de l’éducation ! LIRE ICI– Contact : collectifavs75@yahoogroupes.fr

75- PARIS – Idf –  Mobilisation CGT Ville de Paris/ASSO/SUPAP FSU : Un rassemblement le 18oct à 18h au Panthéon – POUR UNE ACTION « AUX CONTRATS AIDES, LA PATRIE RECONNAISSANTE » – « Alors que nous ne cessons d’alerter les pouvoirs publics depuis le mois d’Août dernier sur le drame humain et social que constitue la décision brutale de gel/suppression de 150 000 contrats aidés en 2017, le gouvernement s’entête et refuse de discuter afin de trouver des solutions conduisant à l’arrêt de ce plan de suppression d’emplois de grande ampleur. Ce serait prêt de 4 000 salarié- es sur Paris (Ville de Paris, Pole emploi, secteur associatif..) ! »  – Lire ICI

77 – SEINE ET MARNE – Ile de France – SUPPRESSION DES CONTRATS AIDES : LA COLÈRE GRONDE – Rassemblement unitaire à la Préfecture de Seine et Marne le 19 octobre à 16h30 . Contact : fsu77@fsu.fr

 

Lien Permanent pour cet article : http://mediascitoyens-diois.info/2017/10/plus-de-200-manifestations-pour-sauver-les-associations-ce-18-octobre-journee-noire/

Laisser un commentaire