Nov 16 2017

La grande anthropologue féministe Françoise Héritier est morte…

Françoise Héritier est morte: anthropologue réputée et professeure au Collège de France

Elle venait d’être saluée pour l’ensemble de son œuvre par le prix Fémina

 L’anthropologue Françoise Héritier est décédée dans la nuit du 14 au 15 novembre, jour de son anniversaire, à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, a annoncé une source proche de l’auteure.

Cette information nous a été confirmée par sa maison d’édition Odile Jacob, « très triste » de la nouvelle. Son éditrice, Odile Jacob, s’est également exprimée sur Twitter.

 
Françoise Héritier, que j’aimais tant, nous a quittés cette nuit. Au-delà de ma tristesse, je garderai en mémoire le souvenir d’une femme d’exception : grande intellectuelle, mais sensible, modeste et profonde. Elle était une amie. Elle était et restera un modèle.— Odile Jacob (@EditriceOJacob)

Ces derniers jours, elle avait été interviewée par de nombreux médias à l’occasion de la publication de son dernier livre Au gré des jours, dans lequel elle évoque les petits bonheurs qui sont le sel de la vie. Le 8 novembre, le Prix Fémina lui rendait hommage en lui accordant un prix spécial pour l’ensemble de son œuvre.

Élève au lycée Racine à Paris puis à la Sorbonne, Françoise Héritier a suivi le travail de Claude Lévi-Strauss à l’Ecole pratique des hautes études. Un point décisif de sa vie qui lui a donné l’envie de faire de l’anthropologie sociale.

C’est en 1982 qu’elle entre au Collège de France, succédant à son père de vocation, Claude Lévi-Strauss. Elle devient alors la deuxième femme à enseigner dans cette célèbre institution.

« Le système nous inculque que nous sommes insuffisantes et que nous n’égalerons jamais le modèle des hommes », confiait-elle au micro d’Augustin Trapenard sur France inter le 23 octobre dernier. Spécialiste de la domination masculine, Françoise Héritier n’a jamais cessé d’étudier ce thème, qu’elle a notamment abordé dans les deux tomes de son livre Masculin-Féminin.

Son travail portant sur le rapport entre les hommes et les femmes, elle s’était également intéressée à des sujets comme le mariage ou la famille. Elle a aussi été présidente du Conseil national du Sida de 1984 à 1995.

Née le 15 novembre 1933 à Veauche dans la Loire, Françoise Héritier avait reçu le grade de Grand officier de la Légion d’honneur en 2014.

MCD avec l’APL

Ouvrages

  • Françoise Izard-Héritier et Michel Izard, Aspects humains de l’aménagement hydro-agricole de la vallée du Sourou, Antony, Les auteurs, 1958.
  • Françoise Izard-Héritier et Michel Izard, Bouna, monographie d’un village pana de la vallée du Sourou, Haute-Volta, Antony, Les auteurs, 1958.
  • Françoise Izard-Héritier et Michel Izard, Les Mossi du Yatenga. Étude de la vie économique et sociale, Antony, Les auteurs, 1959.
  • Françoise Héritier, L’Exercice de la parenté, Paris, Gallimard, 1981.
  • Françoise Héritier-Augé, Leçon inaugurale, faite le 25 février 1983, Collège de France, chaire d’étude comparée des sociétés africaines, Paris, Collège de France, 1984.
  • Françoise Héritier-Augé et Élisabeth Copet-Rougier (édition et présentation), Les Complexités de l’alliance, Vol. I, Les Systèmes semi-complexes, Montreux, Gordon and Breach Science Publishers ; Paris, Éditions des Archives contemporaines, 1990.
  • Françoise Héritier-Augé (dir.), Les Musées de l’éducation nationale, Mission d’étude et de réflexion, rapport au ministre d’État, ministre de l’éducation nationale, rédaction par Maurice Godelier, Étienne Guyon, Maurice Mattauer, Philippe Taquet et coll. ; mars 1990, revu et corrigé en février 1991, Paris, La Documentation Française, 1991.
  • Le Corps en morceaux, Moitiés d’hommes, pieds déchaussés et sauteurs à cloche-pied, terrain no 18, mars 1992 [2] [archive]
  • Françoise Héritier-Augé et Élisabeth Copet-Rougier (édition et présentation), Les Complexités de l’alliance, vol. III, Économie, politique et fondements symboliques, Afrique, Paris et Bruxelles, Éditions des Archives contemporaines; Yverdon, Gordon and Beach science publications, 1993.
  • Françoise Héritier-Augé et Élisabeth Copet-Rougier (édition et présentation), Les Complexités de l’alliance, vol. IV, Économie, politique et fondements symboliques, Paris et Bruxelles, Éditions des Archives contemporaines; Yverdon, Suisse, Gordon and Beach science publications, 1994.
  • Françoise Héritier, Boris Cyrulnik et Aldo Naouri avec la collaboration de Dominique Vrignaud et Margarita Xanthakou, De l’inceste, Paris, Odile Jacob, 1994.
  • Françoise Héritier, Les Deux sœurs et leur mère : anthropologie de l’inceste, Paris, Odile Jacob, 1994 ; rééd. 1997. 
  • Françoise Héritier, De la violence I, séminaire de Françoise Héritier, avec les contributions de Étienne Balibar, Daniel Defert, Baber Johansen, et al., Paris, Odile Jacob, 1996. Exposés présentés dans le cadre du séminaire de F. Héritier au Collège de France, janvier-mars 1995 ; rééd. 2005. 
  • Françoise Héritier, De la violence II, séminaire de Françoise Héritier, avec les contributions de Jackie Assayag, Henri Atlan, Florence Burgat, et al., Paris, Odile Jacob, 1999. . Exposés présentés dans le cadre du séminaire de F. Héritier au Collège de France, 1996-1997 ; rééd. 2005.
  • Étienne-Émile Baulieu, Françoise Héritier, Henri Leridon (dir.), Contraception, contrainte ou liberté ?, Actes du colloque organisé au Collège de France, 9 et 10 octobre 1998, Paris, Odile Jacob, 1999. 
  • Françoise Héritier, Masculin-Féminin I. La Pensée de la différence, Paris, Odile Jacob, 1996 ; rééd. 2002.
  • Françoise Héritier, Masculin-Féminin II. Dissoudre la hiérarchie, Paris, Odile Jacob, 2002. 
  • Françoise Héritier, Masculin-Féminin, 2 vol., Paris, Odile Jacob, 2007. Réédition de volumes parus séparément, comprend : I, La pensée de la différence ; II, Dissoudre la hiérarchie. (ISBN 978-2-7381-2040-3) (vol. 1) ; (vol. 2).
  • Françoise Héritier, L’Identique et le différent : entretiens avec Caroline Broué, La Tour-d’Aigues, Éditions de l’Aube, 2008. 
  • Françoise Héritier et Margarita Xanthakou (dir.), Corps et affects, Paris, Odile Jacob, 2004. 
  • Françoise Héritier, Retour aux sources, Paris, Galilée, 2010. 
  • Françoise Héritier, Hommes, femmes : la construction de la différence, Paris, Le Pommier, 2010. 
  • Françoise Héritier, Michelle Perrot, Sylviane Agacinski, Nicole Bacharan, La Plus Belle Histoire des femmes, Paris, Le Seuil, 2011. 
  • Françoise Héritier, Le Sel de la vie, Paris, Odile Jacob, 2012. Prix Simone-Veil 2012, 
  • Françoise Héritier, Le Goût des mots, Paris, Odile Jacob, 2013. 
  • Françoise Héritier, Au gré des jours, Paris, Odile Jacob, 2017. 

Lien Permanent pour cet article : http://mediascitoyens-diois.info/2017/11/la-grande-anthropologue-feministe-francoise-heritier-est-morte/

Laisser un commentaire